Lien vers le blog Classique Lien vers le blog Jeunes

Trouvez un mot entré dans l'ODS6

TABOUISE+N
Voir la solution

Envie de plus de jeux ?

19 visiteurs

Le secrétariat et la boutique seront fermés jusqu'au 6 septembre.
Pour revivre les parties et voir tous les résultats des 44e Championnats du Monde, cliquez sur ce lien 

 

 

  • (F)estivales - TH4 août
  • Des Mondiaux de très haut niveau !
  • Très triste nouvelle !

 

45 joueurs ont rejoint le Yod Club (25) et le Scragibi (20) pour les joutes prévues ces 22 et 23 août.

 

Samedi –

Seuls 4 amateurs éclairés (Michel Collard, Alain Midol, Isabelle Ceulenaere et Louis Eggermont) ont dégotté les FRONSACS.

Louis tope cette première manche, Isabelle –19 et Jean-Paul Lejeune à –23.

 

Lors de manche 2, on épinglera un scrabble unique, ALIBORON (un trio composé de Mariette Labye, Isabelle et Louis), et puis, une flopée de zéros pour des "malettes" qui n'étaient pas encore prêtes pour la rentrée scolaire et surtout le solo de Jean-Louis Baiwir avec CROUPALE, ce qui laisse Louis à –6, Jean-Paul à –15 et Stéphane Romus à –45.

 

Dimanche –

Avec BÂFRERAIS sur quatre lettres déjà placées sur la grille, Valentine de Walque et Louis prennent 22 points sur la concurrence;

MAHO(R)AIS (ou mahonias) ne paie pas bien : cela ne fait 3 point de plus pour Jean-Louis, Alain, Isabelle et Louis.

Voici un second top pour Louis, suivi par Jean-Louis à –41 et Alain à –50.

 

Une dernière manche difficile... Des tirages pour perdre pas mal de points, mais petit à petit...
CLAVAGE, cela fait 6 points de gagnés pour Willy Mayence, Ludovic et Renée Van Uffel, ensuite ANABIOSE, 10 pts pour Stéphane, Jean-Louis, Alain et Louis; PÉTUNIA 4 pts pour Ludovic et Alain, BUSHES 3 pts pour Louis, Ludovic et Stéphane.

La partie est gagnée par Louis à –13, suivi de Alain –31 et de Johanny Simon –37.

 

 

 Le podium à Binche  Isabelle Ceulenaere - Louis Eggermont - Alain Midol

 

                   Les joueurs au Yod Club -

 

Le podium cumulé des deux centres de cette avant-dernière des (F)estivales 2015 :

1. Louis Eggermont 3836/ 3855, 2. Jean-Paul Lejeune 3668 et 3. Jean-Louis Baiwir 3603

 

Extrêmement médiatisés depuis le succès de l'extra-terrestre Néo-Zélandais Nigel Richards, ces 44es championnats du Monde à Louvain-la-Neuve ont connu leur apogée avec la victoire du jeune Suisse David Bovet en Elite Duplicate. Ne perdant que 7 points (dont 4 au début de la dernière partie), il devance Nigel d'un tout petit point, ce dernier n'ayant raté qu'un seul coup au cours de ce championnat (AXE, -3, trouvé par 97% des joueurs !). Ses 5 autres points perdus résultent d'une pénalité pour décalage de raccord (merci le nouveau règlement, car sans cela, c'était -21 sur ce coup !).

Preuve supplémentaire du très haut niveau de la compétition, les trois troisièmes ex aequo, JF Lachaud, F. Leroy et A. Michel, ne lâchent que 12 points. Christian Pierre termine 13e (-35) tandis qu'Olivier Bosse, excellent, finit 21e, juste devant Philippe Ruche. Michel Lejeune, 29e, se classe également dans le top 30.

    

En Paires, Franck Maniquant et Benoît Delafontaine ont remporté leur 3e titre consécutif, exploit jamais égalé.

Succès, chez les Vermeils, de Françoise Bury et Marc Noël, qui conservent également leur titre conquis à Aix-les-Bains.

    

Enfin, en Blitz, c'est Thierry Chincholle qui l'a emporté tandis que l'Open se terminait par la victoire de Christian Wodon (Plantalettres)

Au revoir, Guy !

 

Le président du club des Réjouissances vient de nous informer du décès de Guy Adriaens.

Nous présentons nos condoléances à Jeanine, à ses proches, ses connaissances.

 

Au-delà de l’excellent joueur de scrabble et du pédagogue du jeu qu’il était, Guy a toujours œuvré pour le bien de son club.

Son objectif à court terme était de briller aux championnats du monde de Louvain-la-Neuve pour lesquels il se préparait d’arrache-pied. Guy connaissait aussi énormément de joueurs et joueuses des autres clubs.

 

Il avait encore parfaitement dirigé le "coin-arbitrage" lors de notre tournoi du mois de juin. Je le vois encore me dire la veille : "Ne t’inquiète pas, je gère tout l’arbitrage".... et ce fut fait de main de maître.

 

Sa disparition laissera un grand vide au sein des "Réjouissances" tant il était impliqué dans son club, et nous nous efforcerons d’entourer Jeanine du mieux que nous pouvons.

 

Son accent truculent et ses grands éclats de rire vont terriblement nous manquer.

 

Parfois la vie est vraiment trop injuste... !

 

Jean-Pol Wanufel, président des Réjouissances